Formation tout au long de la vie

Publication des 1ers résultats 2015 de l'enquête d'insertion dans la vie active (IPA)

L’académie de Poitiers publie les premiers résultats de l'enquête régionale d'insertion dans la vie active (IPA) pour 2015.
4 100 jeunes sortants de classe terminale par apprentissage (du CAP au BTS) se sont portés sur le marché du travail fin juin 2014. Au 1er février 2015, avec 61 %, leur insertion professionnelle est sensiblement inférieure à celle de 2014 dans le secteur de la production et celui des services. Elle est néanmoins en hausse pour les filles de niveau BTS.
Le taux de sortie des Brevets professionnels dépasse les trois quarts. 71 % des jeunes formés au BTS par apprentissage sont sortants. On compte, en revanche, 60 % de sortants parmi les apprentis de de Bac Pro. Un peu plus de la moitié des apprentis de niveau V restent en formation.
L’étude indique que l’insertion est facilitée par le niveau de diplôme préparé : un diplômé de Bac Pro ou un BP s’insère mieux qu’un CAP mais moins bien qu’un BTS.
En 2015, le BTS est le seul diplôme pour lequel l’insertion est en hausse avec plus des trois quarts des jeunes issus de BTS accédant à un emploi. A l’inverse, le niveau d’insertion après un CAP (41 %) a perdu 10 points depuis 2009.

Plus de 800 apprentis étaient inscrits en classes terminales des niveaux I et II à la rentrée universitaire de 2014. Ils étaient 680 à entrer dans la vie active à l’issue de ces formations de licences, master pro ou encore ingénieurs. Leur insertion professionnelle, 7 mois après la sortie d’études, s’établit en moyenne à 76 %. Les titulaires d’une licence pro s’insèrent à 80 %, ceux d’un master à 74 %. L’accès à l’emploi est un peu moins facile pour les ingénieurs qui n’ont trouvé que pour 67 % d’entre eux.

Consulter les résultats de l'enquête IPA 2015

Ajouter un commentaire