Formation tout au long de la vie

La contrainte réglementaire 1er facteur de participation à la formation pour les artisans

Une étude d'IRIS-ST révèle le poids des contraintes réglementaires ainsi que "l’obligation de compétitivité" qui poussent les chefs d’entreprise artisanale du BTP souvent à privilégier des formations métiers.

68 % des artisans participent à des formations pour répondre à des obligations réglementaires. Ce constat s’explique en partie par le nombre croissant des formations obligatoires ces dernières années, et par la responsabilité qui pèse sur le chef d’entreprise vis-à-vis de la formation de ses salariés.

Les chefs d’entreprise privilégient plus les formations à la sécurité pour leurs salariés que pour eux-mêmes. Sur les deux dernières années, 60% des salariés répondants ont, en effet, participé à au moins une action de formation, dont 50% de formations à la sécurité. Concernant les chefs d'entreprise, 77% déclarent avoir participé à au moins une action de formation mais, les formations à la sécurité (23%) sont loin derrière des formations à l’efficacité énergétique (72%) ou aux métiers (46%) liées aux nécessités de l’activité de l’entreprise.

Consulter l'enquête nationale.

Ajouter un commentaire