Le CAE Passerelle étendu à tous les employeurs du secteur non-marchand

Entreprise et aides aux employeurs

Le CAE Passerelle étendu à tous les employeurs du secteur non-marchand

ARCHIVE

Cette actualité est archivée, sa date de fin de validité est le 30/09/2010

La DGEFP demande aux Direccte d'organiser un pilotage resserré des prescripteurs (Pôle emploi et missions locales) et des opérateurs du programme bénéfificiaires des crédits d'ingénierie pour vérifier l'effectivité de la démarche de transférabilité des compétences et évaluer les résultats du programme.

Initialement ciblé sur les collectivités locales, le CAE passerelle est étendu à l'ensemble des employeurs du secteur non marchand afin d'utiliser les capacités offertes, notamment dans le secteur hospitalier er médico-social ; les collectivités locales devant cependant être ciblées en priorité.

La DGEFP souhaite que la transférabilité des compétences soit développée en 2010. Les CAE prescrits aux jeunes par les missions locales doivent être systématiquement des CAE Passerelle et prévoir dès leur conclusion de la transférabilité des compétences. Les prescripteurs doivent s'assurer que les CAE Passerelle prévoient systématiquement la mise en place de périodes d'immersion. Ils doivent identifier dès la signature du contrat le secteur de sortie, voire les postes de sortie en articulation avec les emplois susceptibles de faire l'objet d'une période d'immersion.
Instruction DGEFP n°20-11 du 22 mars 2010