Compétences et besoins de l'économie

Territorialisation de la démarche filière verte dans le champ de la qualité de la construction

La dimension territoriale de la démarche « filières vertes » dans le champ de la qualité de la construction doit être privilégiée afin de contribuer au développement économique durable et équilibré des territoires. Les DREAL doivent intervenir dans la vie économique locale en vue de définir des domaines de priorité à développer et d’organiser une aide adaptée à ces secteurs.

La structuration locale de la production et de l'utilisation des matériaux de construction biosourcés ou non industrialisés est une nécessité pour relever nos défis environnementaux. Répondre aux besoins économiques et valoriser la richesse d'un territoire, améliorer l'offre sur le territoire et son accessibilité, mieux partager les expériences sont également autant de préoccupations auxquelles s'adressent ces filières "courtes".

Une circulaire précise les objectifs des DREAL ainsi que ses leviers d’actions. Elles devront engager ou poursuivre une démarche concrète de structuration et de développement économique de filière aux côtés des professionnels et des collectivités. La priorité sera donnée à l’identification et l’accompagnement d’un ou deux projets remarquables concourant au développement des filières par la création de valeur ajoutée et d’emplois. Les thématiques de ces projets sont ouvertes et plurielles : innovation, transferts de technologie, formation, écologie industrielle...
Circulaire du 31 décembre 2012

Ajouter un commentaire