Formation tout au long de la vie

Les formations supérieures organisées dans une logique d'apprentissage

L'un des objectifs du ministère de l'enseignement supérieur est la simplification de l’offre de formation, pour la rendre plus accessible et plus lisible. A cette fin, 45 intitulés de licences générales sont mis en place dès cette année au lieu des 322 mentions et 1800 diplômes qui brouillaient la lisibilité.

Un arrêté précise les règles d'organisation des licences, licences professionnelles et masters. L'offre de formation est structurée en semestres et en unités d'enseignement capitalisables. Elle est organisée dans une logique d'apprentissage, et, au sein de chaque mention, sous la forme de parcours types de formation initiale et continue constitués d'unités d'enseignement obligatoires, optionnelles et, le cas échéant, libres.

La liste de ces parcours type peut comporter des modalités propres à la formation professionnelle continue ou à l'alternance. En licence et licence pro, ils sont conçus de manière à permettre aux étudiants d'élaborer progressivement leur projet personnel et professionnel. Un étudiant peut être autorisé, en fonction de son projet, ou dans le cadre d'une réorientation, à suivre un cursus adapté qui n'est pas totalement identique à un parcours type.

Les dispositifs pédagogiques proposés doivent favoriser la mise en activité, l'interaction avec les autres acteurs de la formation et le décloisonnement des apprentissages afin de permettre à l'étudiant d'établir des liens au sein d'une même formation et entre ses expériences de formations. Pour favoriser la reconnaissance du parcours suivi et la mobilité internationale, chaque diplôme est accompagné du "supplément au diplôme" qui retrace l'ensemble des connaissances et compétences acquises.

Des représentants du monde socioprofessionnel doivent être associés à la conception et à l'évaluation des formations et participer aux enseignements.

L'expérience en milieu professionnel (obligatoire en licence pro et master) peut prendre des formes variées, dont le stage ou des périodes de formation alternées sous contrat de travail et en établissement de formation. Ses objectifs et modalités doivent être précisés et donner lieu à une préparation, à un encadrement et à une évaluation au regard des objectifs de la formation. Un cahier des charges des stages est annexé à l'arrêté.
Arrêté du 22 janvier 2014

Ajouter un commentaire