Les métiers du tertiaire de bureau marqués par la transversalité des compétences

Emploi et insertion professionnelle

Les métiers du tertiaire de bureau marqués par la transversalité des compétences

ARCHIVE

Cette actualité est archivée, sa date de fin de validité est le 21/10/2015

Avoir une meilleure connaissance de la relation emploi-formation est une préoccupation partagée par les acteurs socioprofessionnels régionaux, en particulier l’Université de Poitiers et la CRESS (Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire). Dans cet esprit, ces derniers ont souhaité collaborer au diagnostic du GFE 14 "Tertiaire de bureau, tertiaire spécialisé, informatique", les emplois du tertiaire abondant notablement l’économie sociale et régionale en région.

Fruit d’une démarche de travail innovante entre l’ARFTLV et ses partenaires, ce diagnostic montre notamment que le lien emploi-formation est assez souple dans ce GFE : on peut y accéder à partir de différentes filières de formations mais aussi avoir été formé pour y travailler et se diriger au final vers un autre secteur d’activité. Cela sous-entend des possibilités assez importantes en matière de transférabilité des compétences, voire de reconversion depuis et vers ce groupe professionnel.

Consulter le Cahier du GFE 14 (60 p.) dans notre rubrique OREF\GFE 14.