Actualités

Etude sur la FOAD dans les établissements des secteurs sanitaire et médico-social

ARCHIVE

Cette actualité est archivée, sa date de fin de validité est le 16/06/2016

L'Observatoire prospectif des emplois, des métiers et des qualifications de l'Hospitalisation privée publie une étude consacrée à la Formation ouverte et à distance (FOAD) dans les établissements des secteurs sanitaire et médico-social. Elle apporte un éclairage sur les pratiques et évalue si la mise en œuvre du Développement Professionnel Continu (DPC) a eu un impact sur le recours à la FOAD et en particulier au e-learning.

L’étude constate que le développement des compétences professionnelles repose à 70% sur l’expérience dans le cadre de l’exercice du métier, 20% par des échanges entre professionnels et 10% seulement par le biais de l’apprentissage formel, c’est-à-dire à l’occasion de formations classiques, initiales ou continues, en salle ou par l’usage de e-learning.

En 2013, les actions de formation en FOAD représentaient 9,9 % de l'ensemble des actions prises en charge, en 2014 elles représentaient 12,4 % du total, soit une progression de 25 % en un an, ce qui sous-tend une plus grande appétence de ce secteur à leur mise au point.
Les modalités FOAD sont mises en œuvre sur des formations plus courtes (17 heures) que la moyenne des formations classiques (32 heures).
Parmi les formations les plus suivies dans le cadre d’une FOAD, les deux formations les plus choisies sont prises en charge par le programme de Développement Professionnel Continu (DPC) : La gestion des risques associés aux soins et Les erreurs médicamenteuses.
Les formations relevant de la FOAD sont entièrement réalisées sur le temps de travail des salariés.

Consulter l'étude