Missions du nouveau délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale

Formation tout au long de la vie

Missions du nouveau délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale

Un délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale est chargé de :

  • favoriser les partenariats entre l'Etat et les collectivités territoriales, les partenaires sociaux, les établissements publics et le secteur associatif pour la lutte contre l'illettrisme et la maitrise de la langue française ;
  • promouvoir et soutenir des actions de prévention de l'illettrisme et d'accès à la maîtrise de la langue française et aux savoirs de base pour tous les publics non soumis à l'obligation scolaire ;
  • favoriser, dans le cadre de la politique de formation professionnelle, la mise en place d'actions spécifiques en faveur de la maîtrise de la langue française et renforcer la professionnalisation des acteurs qui conduisent ces actions ;
  • veiller au soutien de l'Etat à l'accompagnement et à la formation des intervenants et contribuer à la mutualisation des ressources pédagogiques et des bonnes pratiques ;
  • apporter son concours aux politiques visant à lever l'obstacle de la langue orale ou écrite dans l'accès aux services publics et aux droits, notamment en s'assurant de la promotion d'un registre de langue plus adapté aux usagers du service public.
Il procèdera à l'évaluation des actions menées par les différents acteurs en matière de lutte contre l'illettrisme et d'apprentissage du français. Il veillera à la mise en œuvre des actions décidées au niveau national et à l'échelon régional ainsi qu'à la cohérence des actions conduites par l'ANLCI et la délégation générale à la langue française et aux langues de France.

Il s'appuiera sur un réseau de délégués régionaux qui assureront la coordination, le suivi et l'évaluation des actions menées au niveau local en matière de prévention et de lutte contre l'illettrisme et de maitrise de la langue française, en lien avec l'ensemble des services déconcentrés de l'Etat, les rectorats et les collectivités territoriales, notamment les Régions.
Décret n° 2017-174 du 14 février 2017

En Conseil des ministres du 15 février 2017, Thierry Lepaon, a été nommé délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale. Ce dernier a également été nommé président de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) en remplacement de Marie-Thérèse Geffroy.

Ajouter un commentaire