Etude prospective sur la filière solaire

Emploi et insertion professionnelle

Etude prospective sur la filière solaire

L’énergie solaire est une filière encore en développement. Plusieurs acteurs du domaine ont conduit une étude prospective des retombées socio-économiques d’ici à 2023.

La filière photovoltaïque devrait atteindre ses objectifs et connaître une croissance de l’autoconsommation. Ces résultats devraient entraîner une création de près de 10 000 emplois directs supplémentaires par rapport à 2016, jusqu’à 16 000 s’ils excèdent les objectifs. La filière emploierait ainsi jusqu’à 21 000 emplois directs. Les emplois indirects pourraient, quant à eux, presque doubler, passant de près de 4000 à 7500 postes.
La filière solaire thermique devrait reprendre sa croissance. Deux scénarios sont élaborés, l’un d’une croissance faible à 10%, l’autre d’un fort développement. Le nombre d’emplois directs et indirects devrait augmenter de 11 500. En cas de croissance faible, le nombre d’emplois directs créés ne serait que de 1450. Il faut ajouter à ces chiffres les emplois liés à l’exportation.

L'installation et la maintenance seraient les activités principales touchées par cette croissance.
Au total, selon les scénarios ambitieux, la filière solaire pourrait voir la création de 25 000 emplois d’ici à 2023.

Consulter l’étude

Ajouter un commentaire