Développement, mutations économiques et besoins régionaux

Le Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDEII)

La Région Nouvelle-Aquitaine a adopté son Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDEII) le 19 décembre 2016. Il succède aux Schémas Régionaux de Développement Économique, Écologique, Social et Solidaire des trois anciennes Régions.

Il formalise la politique de la Région en matière d'aide aux entreprises et sa vision pour le développement économique du territoire pour les 10-15 ans à venir. Il repose sur 3 principes économiques : anticiper et accompagner la transition industrielle, soutenir l'économie de proximité et conforter l'agriculture régionale.

Qu'est-ce que le SRDEII ?

La Région est la collectivité territoriale responsable, sur son territoire, de la définition des orientations en matière de développement économique (loi Notre). Elle doit élaborer un schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDEII). Celui-ci définit les orientations en matière d'aides aux entreprises, de soutien à l'internationalisation et d'aides à l'investissement immobilier et à l'innovation des entreprises, ainsi que les orientations relatives à l'attractivité du territoire régional.  
Il doit fixer les actions menées par la Région en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
Il peut contenir un volet sur les aides au développement des activités agricoles, artisanales, industrielles, pastorales et forestières.

Le SRDEII porte aussi sur le développement de l'économie sociale et solidaire (ESS).

Il doit être cohérent avec les autres schémas et autres documents d'orientations régionaux ou partenariaux, en particulier avec le Schéma régional de l'enseignement supérieur et le Contrat de plan régional de développement des formations et de l'orientation professionnelles (CPRDFOP).

Principes et orientations stratégiques du SRDEII de Nouvelle-Aquitaine

Le schéma adopté le 19 décembre 2016 par la Région Nouvelle-Aquitaine (à télécharger ci-contre) réaffirme 3 principes économiques : anticiper et accompagner la transition industrielle, soutenir l’économie de proximité, conforter l’agriculture régionale.

La Région veut accompagner les entreprises face aux défis de la transition numérique, de la transition énergétique. Elle doit soutenir son tissu industriel en favorisant l’innovation, la recherche et le développement. Elle veut rendre son territoire attractif et encourager les entreprises à exporter. Elle doit susciter et encourager le développement de l’innovation sous toutes ses formes à tous les niveaux.

Elle entend conforter ses politiques d’accompagnement à la création, à la transmission et à la structuration (accompagnement au changement) en faveur de ce tissu économique.

Le SRDEII définit neuf orientations :

  • Anticiper et accompagner les transitions numériques, écologiques et énergétiques, et de mobilité transports intelligents)
  • Poursuivre et renforcer la politique des filières
  • Améliorer la performance industrielle des entreprises régionales et déployer l'Usine du Futur
  • Accélérer le développement des territoires par l'innovation
  • Renforcer l'économie territoriale, l'entrepreneuriat et le maillage du territoire
  • Ancrer durablement les différentes formes d'Economie Sociale et Solidaire sur le territoire régional
  • Accompagner le retournement et la relance des territoires et des entreprises
  • Renforcer l'internationalisation des entreprises et des écosystèmes et l'attractivité des territoires
  • Développer l'écosystème de financement des entreprises.

Des feuilles de route stratégiques et plans d'actions seront élaborés pour chaque filière prioritaire ; le SRDEII reprenant la liste des 11 filières déjà annoncées auxquelles d'ajoutent : la silver économie, l'agriculture-sylviculture-pêche ainsi que la croissance bleue (économie de la mer dont le nautisme) et les industries créatives et culturelles.

La politique d'appui aux filières vise à construire un environnement propice au développement de l'entreprise en facilitant les collaborations entre les acteurs. Elle sera conduite autour de 3 grandes priorités :
- la promotion et l'organisation des filières,
- la mise en réseau des acteurs
- la mise en synergie des initiatives et la contractualisation entre les opérateurs.

Elle s'appuiera en particulier sur le développement des compétences avec le renforcement de l'accès aux formations et à l'enseignement supérieur et une meilleure adéquation des efforts de formation avec les besoins des filières (contrats d'objectifs territoriaux, GPEC...).

La Région veut cultiver le capital humain comme moteur de l'innovation et développer à cette fin l'offre de formation régionale dédiée au renforcement des connaissances et des capacités des acteurs de l'innovation ; ce développement devant être lui-même facilité par des innovations pédagogiques.
Elle développe et accompagne la création de Pôles d’Excellence de formation permettant de créer des passerelles entre le monde économique de l’entreprise et les organismes de formation.

 

Dossiers associés

  • La politique emploi de la Région

    Le soutien à l’emploi, aux PME, à l'innovation et à la mutation écologique, sociale et solidaire de l'économie

    Consulter
  • Filières prioritaires et métiers en tension

    Etat, Région et partenaires sociaux se mobilisent autour des filières stratégiques et des métiers qui recrutent pour définir leurs interventions en termes d'aide à l'emploi et de formation professionnelle.

    Consulter