L’insertion des diplômés du secteur sanitaire et social

Emploi et insertion professionnelle

L’insertion des diplômés du secteur sanitaire et social

Le secteur sanitaire et social forme plus de 2 200 personnes par an en Poitou-Charentes. Leur insertion professionnelle est très favorable, allant de 80 à 100 % selon les métiers. De plus tous les diplômés connaissent un accès relativement rapide à l’emploi, dans les 7 mois suivant leur sortie de formation.

C’est un des enseignements de l’enquête « insertion des diplômés » menée conjointement par l’ARFTLV, la DRDJSCS et la Région Poitou-Charentes, qui porte sur une douzaine des métiers les plus représentés, et dont les résultats ont été exposés lors d’une série de rencontres destinées aux conseillers et informateurs de diverses structures et aux organismes de formation du secteur.

Ces réunions ont également été l’occasion de présenter les changements récents et à venir dans les certifications, à commencer par la présentation du nouveau DEAES (Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social), premier niveau de diplôme du travail social (V). L’introduction de ce nouveau diplôme s’inscrit dans un mouvement plus large de refonte des référentiels et de revalorisation des certifications par le passage au niveau supérieur.

Les échanges avec les participants (organismes de formation, Greta, conseillers de Pôle emploi, CIO, réseau d’information jeunesse, etc.) ont permis de casser quelques fausses représentations sur le parcours des diplômés, de mieux connaître leur origine géographique et leurs « stratégies » de formation. Du côté des nouvelles certifications, beaucoup d’interrogations subsistent, surtout sur les équivalences et les passerelles de sortie du nouveau DEAS.

Plus d'infos sur l’enquête

Ajouter un commentaire sur le site