Les partenaires sociaux définissent la notion de blocs de compétences

Formation tout au long de la vie

Les partenaires sociaux définissent la notion de blocs de compétences

Parmi les formations qui peuvent être inscrites sur les listes paritaires de certifications éligibles au CPF, figurent, selon les termes de la loi, « les formations sanctionnées par une certification enregistrée dans le RNCP ou permettant d'obtenir une partie identifiée de certification professionnelle, classée au sein du répertoire, visant à l'acquisition d'un bloc de compétences ».

Par ailleurs, les partenaires sociaux ont élargi les actions que peut financer le FPSPP dans le cadre d’un CSP aux « formations permettant l'acquisition de blocs de compétences dans les mêmes conditions que celles prévues pour le CPF ».

Ils ont défini la notion de blocs de compétences comme « des éléments identifiés d’une certification professionnelle s’entendant comme un ensemble homogène et cohérent de compétences » qui doivent être évaluées, validées et tracées. Ils s’apparentent à une activité ou un domaine d’activité au sein d’une certification professionnelle.

Parties intégrantes d’une certification professionnelle, ils peuvent être communs à plusieurs certifications professionnelles ou spécifiques à une certification particulière.

NB : le bloc de compétences ne se confond pas avec un module de formation qui est le processus pédagogique concourant à l’acquisition des compétences définies et identifiées au sein de la certification ou d’un bloc.

Les partenaires sociaux entendent porter leur définition du bloc de compétences dans les différentes instances où se réalisent en ce moment le « découpage » des certifications professionnelles en « blocs de compétences ». Les certificateurs sont invités à déterminer dans les meilleurs délais les blocs de compétences au sein de leurs certifications professionnelles et l’articulation avec l’obtention de la certification totale.

Lire la définition élaborée par le comité observatoires et certifications et adoptée par le Copanef. 

Ajouter un commentaire sur le site