Périodes de professionnalisation et CFP des agents publics

Les plus marquantes

Périodes de professionnalisation et CFP des agents publics

Tout fonctionnaire de l'Etat ou hospitalier peut désormais bénéficier d'une période de professionnalisation, d'une durée comprise entre 3 et 12 mois (6 mois maxi antérieurement), comportant une activité de service et des actions de formation en alternance.
Voir notre fiche sur la période de pro des agents de l'Etat.

Ce dispositif peu utilisé dans le secteur hospitalier, n'est ainsi plus réservé à certains agents titulaires. Il doit permettre la réalisation d'un projet professionnel qui vise l'accès à un emploi exigeant des compétences nouvelles ou correspondant à des activités professionnelles différentes. Il doit être adapté aux spécificités de l'emploi auquel se destine l'agent et peut se dérouler dans un emploi différent de son affectation antérieure. Les agents peuvent utiliser leurs droits CPF pour financer les actions de formation dans ce cadre.

Par ailleurs, dans les 3 fonctions publiques, le congé de formation professionnelle (CFP) peut être utilisé en une seule fois ou réparti au long de la carrière en stages qui peuvent être fractionnés en semaines, journées ou demi-journées. La durée minimum d'un mois à temps plein est supprimée pour les agents de l'Etat et les agents territoriaux. Elle est réduite à 10 jours pour les agents hospitaliers.

A noter aussi que l'autorité de nomination des agents de l'Etat ou des agents territoriaux peut dispenser le bénéficiaire d'un CFP de son obligation de service, après avis de la commission administrative paritaire.
Voir nos fiches CFP actualisées pour les agents de l'Etat, les agents hospitaliers et les agents territoriaux.
Décret n° 2017-928 du 6 mai 2017 (art 12, 13 et 15)

Ajouter un commentaire sur le site