Moindre augmentation du nombre d'allocataires de minima sociaux

Emploi et insertion professionnelle

Moindre augmentation du nombre d'allocataires de minima sociaux

En 2015, le nombre de bénéficiaires de minima sociaux a faiblement augmenté. Le RSA et l’allocation de solidarité spécifique connaissent une croissance moins grande. Un numéro de Etudes et Résultats de la DREES est consacré aux nombre d’allocataires. En 2015, environ 7 millions de personnes (bénéficiaires et leur famille) étaient couvertes par l’un des minima sociaux.

Le nombre de bénéficiaires du RSA a moins augmenté en 2015 : +2,5% après avoir été de +6 et+ 7% en 2012 et 2013. Le marché du travail connaissant une certaine amélioration, l’augmentation ralentit. Cette décélération de l’augmentation concerne aussi l’allocation de solidarité spécifique, pour la première fois depuis 2008. Le RSA comptait 491 700 bénéficiaires fin 2015.

L’allocation de demandeur d’asile (ADA), mise en place en 2015, concerne des publics qui touchaient l’Allocation temporaire d’attente (ATA), leur nombre s’élevait en 2015 à 51 000. Il était en forte hausse jusqu'en 2014.

Le nombre de personnes touchant l’allocation adulte handicapé (AAH) a constamment augmenté jusqu’en 2015, montant à 1,06 million. Cette augmentation est due en partie au recul de l’âge de la retraite et à un relèvement des plafonds de ressources.
Le nombre d’allocataires du minimum vieillesse (allocation supplémentaire vieillesse -ASV- et allocation de solidarité aux personnes âgées- ASPA) a cessé d’augmenter. 554 400 personnes étaient dénombrées, qui représentaient 3,3% de la population de plus de 60ans. La stabilisation est attribuée à l’élévation du montant des pensions de retraite et à la diminution du nombre d’actifs non salariés.

Consulter le rapport

Ajouter un commentaire sur le site