Les seniors face à l’emploi

Emploi et insertion professionnelle

Les seniors face à l’emploi

Deux études publiées récemment, par la Dares et l’Insee, viennent éclairer la situation des seniors sur le marché du travail.

Selon l’Insee, les jeunes actifs présentent un risque de chômage bien plus élevé que leurs aînés. Cependant, quand ils sont au chômage, ils accèdent plus rapidement à l’emploi : 25,8 % des jeunes chômeurs ont trouvé un emploi le trimestre suivant, contre 12,9 % des 50-64 ans.
Alors que les seniors sont généralement moins souvent exposés aux emplois à durée limitée et au sous-emploi, la situation s’inverse lorsque l’emploi qu’ils occupent succède à une période de chômage.
En 2016, plus d’un ex-chômeur sur quatre souhaitait changer d’emploi. Le désir de changer d’emploi était particulièrement élevé chez les ex-chômeurs de 50-64 ans. Le risque de perdre leur emploi ou le souhait d’en trouver un plus stable étaient les raisons les plus fréquemment invoquées.

Par ailleurs, la Dares indique qu’en 2016, au-delà de 55 ans, les salariés seniors travaillaient plus à temps partiel que les plus jeunes. Une petite partie de ce temps partiel recouvre des situations de cumul emploi-retraite. La part du temps partiel « contraint » était la même chez les seniors que chez les plus jeunes. Ce recours au temps partiel, qui s’accentue avec l’âge, est souvent dû à des raisons personnelles et domestiques et à des problèmes de santé.

Consulter les deux études :

Plus d'infos sur les seniors dans notre dossier thématique

Ajouter un commentaire sur le site