Devenir des contrats aidés et des bénéficiaires en Nouvelle-Aquitaine

Emploi et insertion professionnelle

Devenir des contrats aidés et des bénéficiaires en Nouvelle-Aquitaine

Dans une interview publiée sur le site de la préfecture de région, Pierre Dartout, le préfet de Nouvelle-Aquitaine confirme que les contrats aidés vont continuer en 2018 et qu’ils seront réorientés sur la base de priorités liées au public (chômeurs de très longue durée, personnes en situation de handicap, bénéficiaires du RSA…) ou de secteurs professionnels.

Les contrats à destination des entreprises du secteur marchand vont disparaître et les conventions conclues avec le secteur non-marchand seront assorties d’un engagement de l’employeur à assurer la formation des bénéficiaires.

Les CAE seront renouvelés prioritairement dans l’éducation nationale et agricole pour accompagner des enfants ou adolescents en situation de handicap, dans les structures œuvrant dans l’urgence sanitaire et sociale, dans les communes rurales en difficulté pour l’accompagnement des enfants dans le cadre des cantines et des surveillances, et pour les bénéficiaires du RSA en lien avec les Départements.
Selon les crédits disponibles, des contrats pourront aussi être proposés prioritairement aux personnes les plus âgées 

Chaque bénéficiaire dont le contrat prend fin en 2017 sera contacté par Pôle emploi pour examiner les possibilités : accès à une formation ou à une certification des compétences acquises, accès aux emplois disponibles dans les entreprises (en lien avec les branches et les OPCA)... Tous bénéficieront d’un diagnostic de leurs compétences ou d’un bilan de compétences pour envisager des reclassements pertinents.
Le secteur de l’insertion par l’activité économique sera également sollicité, notamment pour les seniors.
Lire l'interview

Ajouter un commentaire