Réforme de la VAE dans le secteur sanitaire

Projets et évolution professionnelle

Réforme de la VAE dans le secteur sanitaire

La règlementation de cinq diplômes du secteur sanitaire est mise en conformité avec les dernières modifications relatives à la VAE (décret du 4/07/17). Sont concernés : les diplômes d'aide-soignant, d'auxiliaire de puériculture, de préparateur en pharmacie hospitalière, d'ergothérapeute et d'infirmier de bloc opératoire.

Pour justifier de l'expérience requise, le candidat doit avoir exercé des activités en rapport direct avec la certification visée pendant au moins un an, soit 1 607 heures, en équivalent temps plein de façon consécutive ou non, et sans condition de période d'exercice.

Le jury doit accorder une vigilance particulière aux principes de qualité et de sécurité des soins tout au long de l'étude du dossier du candidat, et s'assurer notamment que la diversité et la fréquence des activités exercées, permet de garantir leur respect. Il doit tenir compte également de l'évolution des pratiques professionnelles et émettre, le cas échéant, des recommandations en matière de formations complémentaires.

En cas de validation partielle, les unités validées par le jury le sont sans limitation de durée.
Arrêté du 20 décembre 2017

Ajouter un commentaire sur le site