La mobilité entre les métiers facilitée, quand ils partagent les mêmes compétences transversales

Compétences et besoins de l'économie

La mobilité entre les métiers facilitée, quand ils partagent les mêmes compétences transversales

Les compétences transversales sont des compétences génériques mobilisables dans diverses situations de travail. En pratique, les personnes comme les employeurs ont du mal à définir ces compétences et à en faire un signal d’employabilité sur le marché du travail.

Pôle emploi et France stratégie publient en février 2018 une étude qui identifie des compétences transversales en partant de seize situations de travail, telles que : le contact avec le public, le travail en équipe, l’utilisation des outils informatiques, l’organisation du travail ou le travail sous pression…

En associant à chaque situation de travail des compétences transversales, ils classent des métiers selon qu’ils font plus ou moins appel à chacune de ces compétences, et définissent des proximités entre métiers en fonction des compétences transversales mobilisées.

Ils proposent une cartographie de 75 familles de métiers à l’aune des compétences transversales qu’elles requièrent. Par exemple, les métiers de coiffeur, d’aide-soignant et d’enseignant ont en commun l’importance du contact avec le public.

L’étude procède également à une analyse des transitions entre métiers et identifie des aires de mobilités entre métiers.

Elle démontre que, là où la proximité des compétences transversales requises est forte, les transitions professionnelles entre métiers sont plus fréquentes.

Pour Pôle emploi et France stratégie, si une telle démarche se diffusait aux différents acteurs du marché du travail et aboutissait à la construction d’un référentiel partagé de compétences transversales, elle améliorerait les processus d’appariement et in fine, les processus de recrutement.

Consulter l'intégralité de l'étude ou la note de synthèse de France Stratégie et l’analyse de Pôle emploi

Ajouter un commentaire sur le site