Le spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine gagne plus de 2,6 % de salariés/an

Emploi et insertion professionnelle

Le spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine gagne plus de 2,6 % de salariés/an

La 6ème édition de « 20 notions et chiffres clés du spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine » a été publiée par L’A, l’Agence culturelle Nouvelle-Aquitaine, en janvier 2018.
Ce document donne des repères statistiques sur l'emploi, la formation, le financement public ou encore sur les structures de création ou de diffusion.

Le secteur du spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine compte 17 700 professionnels salariés (9 340 sur le territoire du Poitou-Charentes).
Près de 3 salariés sur 4 est intermittent.
52 % du travail intermittent concerne un métier artistique : artistes de la musique et du chant (31 %), artistes dramatiques (12%), artistes chorégraphiques (4%), artistes du cirque/artistes visuels (2%), autres emplois artistiques (2 %).
48 % des intermittents sont des techniciens : techniciens son, éclairage, vidéo, image (23 %), techniciens plateaux, machinerie, décors (10 %), personnels administratifs (6%), techniciens réalisation/régie (6%), autres emplois techniques (3%), techniciens costumes, coiffure, ma-quillage (1%).

Depuis 2006, le secteur gagne en moyenne +2,6 % de salariés par an en Nouvelle-Aquitaine.
Entre 2000 et 2015, la masse salariale sociale déclarée en faveur du spectacle vivant a progressé de 5,7% en Nouvelle-Aquitaine contre 4,3% sur l’ensemble du territoire national.

Le spectacle vivant représente 17% de l’emploi culturel régional ; il est le deuxième secteur d’emploi après celui de l’édition écrite et devant les agences de publicité, l’audiovisuel-cinéma, etc...

L’étude dénombre 1 520 établissements employeurs du spectacle vivant (dont 46% relèvent du spectacle vivant public).

L’A décompte 1 335 salariés du spectacle vivant bénéficiaires de la formation professionnelle continue. 55 % des bénéficiaires sont des salariés permanents. Les principaux dispositifs d’accès à la formation des stagiaires : pour les salariés permanents : Plan de formation 70% ; Période de professionnalisation 25% ; Autres dispositifs 5%. Pour les intermittents : Plan de formation 56% ; Compte personnel de formation (CPF) 22% ; Période de professionnalisation 13% ; Autres dispositifs 9%

Consulter l’intégralité de l’étude de l’A

Le spectacle vivant s’applique à différents modes d’expression artistique : le théâtre, le conte, les arts de la marionnette, l’opéra, la musique classique et contemporaine, les musiques actuelles, la danse, le cirque, les arts de la rue, le cabaret, etc. Il implique la présence physique d’au moins un artiste se produisant en public.

Ajouter un commentaire sur le site