VAE :  comment mieux diplômer l'expérience ?

Formation tout au long de la vie

VAE : comment mieux diplômer l'expérience ?

Dans un rapport, Terra Nova, constate plusieurs écueils dans le dispositif VAE. Le nombre total de validations reste modeste (307 000 de 2002 à 2014) et inférieur de moitié aux objectifs assignés à l'origine. Les chiffres sont en baisse depuis 2011, les abandons nombreux, et la VAE est sous-utilisée par les demandeurs d'emploi.

Pour réduire le nombre d'abandons le rapport propose d'élargir l'accompagnement à l'ensemble de la démarche et de professionnaliser le conseil en premier accueil. Pour accélérer le processus de réponse sur la recevabilité des dossier, autre frein à lever, le rapport préconise d'instaurer un service centralisé d’étude des dossiers de recevabilité qui pourrait valider un dossier en quelques jours. De plus, pour que les jurys soient plus fréquents, les jeunes retraités pourraient être mobilisés. Des formations s’imposeront alors, pour promouvoir la VAE, expliquer ainsi la nécessité de s’engager dans un jury et les exigences que cela comporte. De plus, la rétribution doit être valorisée pour être plus incitative et valorisante.

Pour un candidat, le financement de la VAE – même grâce à son propre CPF – reste complexe et limité. Un forfait global (estimé à 3500 euros environ) est préconisé dans le cadre duquel le prestataire s’engage à une obligation de moyens et ce, sans limite de temps consacré à l’accompagnement. Par ailleurs, pour encourager les entreprises à s'engager dans la VAE collective, le rapport préconise de sanctuariser un financement dédié à la VAE sur les budgets de formation obligatoires.

Autre recommandation : ouvrir un réel accès à la VAE pour les demandeurs d'emploi avec un processus accéléré et un accompagnement renforcé et collectif. Il faut permettre à un demandeur d’emploi d’utiliser librement son CPF pour réaliser sa VAE et réduire le délai de recevabilité à une semaine maximum.

Au-delà de ces propositions, les auteurs appellent à une "VAE de parcours" qui introduirait des séquences de formation sur mesure à la demande durant le parcours de validation.

Lire le rapport.

Ajouter un commentaire sur le site