Handicap : une concertation pour faciliter l’accès au travail et simplifier l’obligation d’emploi

Emploi et insertion professionnelle

Handicap : une concertation pour faciliter l’accès au travail et simplifier l’obligation d’emploi

Le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois supérieur à la moyenne nationale. Les organisations syndicales et d’employeurs ont été réunies pour lancer la concertation afin de réformer la politique de l’emploi des personnes handicapées.

La loi impose d’atteindre un effectif de 6% de personnes en situation de handicap dans les entreprises. Dans les faits, cette proportion n’est pas atteinte. Le Gouvernement veut simplifier les formalités administratives liées à l’Obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), tant pour les employeurs que pour les personnes handicapées. De plus, il est aujourd’hui possible de contourner la règle des 6% en faisant appel à des sous-traitants ou des stagiaires. Le Gouvernement souhaite recentrer l'OETH sur l’emploi direct.

Les qualifications facilitent l’accès à l’emploi et permettent aussi de s’y maintenir. Le Gouvernement souhaite améliorer l’accès à la formation et à l’apprentissage des personnes handicapées. Ces objectifs devraient passer par des réorganisations des dispositifs d’aide et d’accompagnement. Plusieurs points de réflexion seront soumis aux partenaires sociaux : quels outils pour faire se rencontrer travailleurs handicapés et employeurs ? Comment sécuriser l'entrée en emploi et les transitions professionnelles ? Comment améliorer la qualité de vie au travail des travailleurs handicapés ? Comment améliorer l'accès à l'alternance ? Comment faciliter l'accès aux dispositifs de droit commun (bilan de compétences, CEP, formation) ?

Consulter le document d'orientation.

Ajouter un commentaire sur le site