L'IGAS appelle à une spécialisation des Cap emploi dans la gestion des situations les plus complexes

Les plus marquantes

L'IGAS appelle à une spécialisation des Cap emploi dans la gestion des situations les plus complexes

Le réseau des 98 Cap emploi doit se spécialiser dans la gestion des situations les plus complexes et Pôle emploi monter en compétence. Dans un rapport rendu public le 5 février 2018, l'Igas formule trente recommandations pour améliorer l’accès à l’emploi des personnes handicapées.

Malgré les aides, le taux de chômage des travailleurs handicapés (18 %) reste près de deux fois plus élevé que celui de l’ensemble de la population. Pour l’Igas, "les caractéristiques des demandeurs d’emploi handicapés, nettement plus âgés et moins qualifiés que l’ensemble des demandeurs d’emploi, ne peuvent expliquer à elles seules cette situation. Le handicap apparaît comme un facteur déterminant".

Deux types de publics semblent particulièrement vulnérables : les personnes souffrant d’un handicap lourd et/ou complexe (handicap psychique, par exemple) et les personnes cumulant un handicap et d’autres freins (problème de santé, difficultés sociales). Le service public de l’emploi (SPE) n’est pas organisé de manière optimale pour prendre en charge ces publics, qui sont suivis par Pôle emploi pour 73 % d’entre eux, par Cap emploi (23 %) et par les missions locales (moins de 4 %).

L'Igas pointe les facteurs d'échec : les modalités d’orientation de Pôle emploi qui ne ciblent pas les situations prioritaires, un déficit d’expertise de certains handicaps, un maillage inégal du territoire par les Cap emploi et des écarts très importants, en termes d’activité, d’un opérateur à l’autre…

L'Igas recommande que les Cap emploi se spécialisent dans l’accompagnement des situations de handicap les plus complexes et appelle à une montée en compétence de Pôle emploi, qui accompagne 73 % des chômeurs handicapés.  

L’Igas conseille de faire évoluer le cadre juridique des opérateurs de Cap emploi pour "Mieux adapter leur financement à l'activité - qui devra gagner en intensité - et le lier pour partie à la performance." Enfin, l'Igas recommande que soit renforcée la prise en compte des demandeurs d’emploi handicapés dans les politiques de l'emploi.

Consulter le rapport

Ajouter un commentaire sur le site