Stabilisation de l’activité des services à la personne

Emploi et insertion professionnelle

Stabilisation de l’activité des services à la personne

Une étude publiée par la Dares le 24 avril 2018 fait un point sur le secteur des services à la personne.

En 2016, l’activité dans le secteur des services à la personne a cessé de baisser en raison d’une plus forte augmentation des heures rémunérées par les organismes prestataires, combinée à une baisse moins marquée des heures rémunérées par les particuliers employeurs.

On comptait, au niveau national, 895 800 intervenants employés par des particuliers, directement ou par l’intermédiaire d’un organisme mandataire.
Dans le même temps, les organismes prestataires employaient près de 421 000 intervenants, soit une hausse de 1,1 % sur un an.

En 2016, l’emploi direct d’intervenants par des particuliers employeurs représentait 56 % des heures rémunérées de services à la personne. Il reste le mode de recrutement prédominant, malgré une diminution progressive depuis 2011.
À l’inverse, l’activité des organismes prestataires a augmenté.

Consulter les résultats complets de l’étude de la DARES

En Nouvelle-Aquitaine, en 2016, l’activité enregistrée dans les services à la personne représentait environ 52 500 équivalents temps plein et 3 056 organismes (Près de 9 % des organismes de France).

Ajouter un commentaire sur le site