La Nouvelle-Aquitaine au 1er rang des régions viticoles

Emploi et insertion professionnelle

La Nouvelle-Aquitaine au 1er rang des régions viticoles

De la culture de la vigne à la mise sur le marché, la filière viti-vinicole régionale emploie, selon la dernière publication de l’Insee Nouvelle-Aquitaine, 54 100 personnes, dans 14 000 établissements, ce qui en fait la première région viticole française.
La filière réunit 48 % des salariés agricoles de la région.

La quasi-totalité de la filière se concentre dans les bassins Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac.
Le premier regroupe 66 % des salariés et pèse pour 3,9 % dans l’emploi salarié total du bassin.
Légèrement plus dépendant avec 4,4 % de son emploi tourné vers la filière, le bassin Charentes-Cognac rassemble 29 % des salariés viti-vinicoles de la région.
Dans le bassin Bordeaux-Aquitaine, les activités de viticulture, de transformation et de commercialisation sont souvent intégrées dans le même établissement agricole.
Dans le bassin Charentes-Cognac, les activités sont plus segmentées et l’industrie concentre davantage d’emplois.

Les exploitations agricoles comparées aux établissements industriels de la filière sont majoritairement de petite taille, en particulier dans le bassin de Charentes-Cognac.

Dans l’ensemble de la filière, la rémunération des salariés est inférieure à celle observée dans l’économie régionale, du fait d’une présence majoritaire d’ouvriers. La filière est, en outre, plus âgée et moins féminisée.
Consulter l’étude

Ajouter un commentaire sur le site