Une diffusion limitée de l’entretien professionnel dans les petites entreprises

Projets et évolution professionnelle

Une diffusion limitée de l’entretien professionnel dans les petites entreprises

La loi Formation du 5 mars 2014 a instauré un entretien professionnel pour tous les salariés, centré sur les perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi. Tout employeur est tenu d’organiser un tel entretien tous les deux ans. (+ d’infos).

Le Céreq, dans une publication datée de juin 2018, propose une analyse du déploiement des entretiens professionnels en entreprise, à partir d’une enquête menée auprès des salariés du dispositif Defis.

Premier constat : la diffusion des entretiens professionnels semble modeste. Ils sont plus répandus dans les grandes entreprises, plus outillées sur le plan RH, formatrices et gérant la mobilité de leurs salariés. Ils prennent souvent la suite d’entretiens annuels existants et servent de cadre pour l’expression des souhaits de formation et de carrière en interne.

A l’automne 2016, les trois-quarts des salariés des entreprises de 250 salariés et plus déclaraient avoir participé à un entretien.
A l’inverse, seul un quart des salariés des TPE et moins de la moitié de ceux des entreprises de 10 à 49 salariés étaient dans ce cas.

Bien que cet entretien doive porter sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié, 80 % des salariés interrogés signalent qu’une partie de l’entretien a été consacrée à l’évaluation de leur travail ; la confusion entre entretien professionnel et entretien d’évaluation semble donc fréquente.

Le Céreq conclut son analyse en indiquant que l’entretien professionnel reste, dans les faits, essentiellement un outil de management pour les entreprises. Il insiste donc sur le nécessaire recours au le conseil en évolution professionnelle (CEP) pour organiser des parcours professionnels franchissant les frontières de l’entreprise : « La généralisation des entretiens professionnels et l’évolution de leur contenu pour en faire un réel outil au service des parcours dans et hors de l’entreprise restent encore un enjeu pour les années à venir ».

Consulter l’intégralité de l’étude

Ajouter un commentaire sur le site