Un nouveau FSE+ pour renforcer la dimension sociale de l'Union européenne

Emploi et insertion professionnelle

Un nouveau FSE+ pour renforcer la dimension sociale de l'Union européenne

Pour 2021-2027, le nouveau Fonds social européen + proposé par la Commission européenne sera doté de 101,2 milliards d'euros.

Le FSE plus se concentrera sur les investissements dans le capital humain et appuiera la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux. Il devrait être plus souple et plus simple, avec une réglementation moins complexe et des formaliés allégées. Il fusionnera :

  • le FSE actuel et l'initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ)
  • le Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD)
  • le Programme de l'UE pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI)
  • le programme d'action de l'Union dans le domaine de la santé.
La mise en commun de ressources permettra à l'UE et aux États membres de fournir un soutien plus intégré et ciblé en réponse aux défis sociaux et liés au marché du travail, plus proche des priorités et préoccupations des citoyens européens. Les programmes relevant du FSE+ mettront l'accent sur les défis recensés dans le cadre du Semestre européen et du socle européen des droits sociaux.
Les États membres présentant un taux élevé de jeunes ne travaillant pas et ne suivant pas d'études ou de formation devront consacrer un minimum de 10 % du financement du FSE + pour soutenir l'emploi des jeunes.
Le Fonds continuera de contribuer à la stratégie en matière de compétences pour l'Europe et une proportion d'au moins 25 % du financement FSE+ devra être allouée à des mesures en faveur de l'inclusion sociale et ciblant les personnes qui en ont le plus besoin.

Le FSE+ soutiendra également les efforts déployés par les États membres pour intégrer les ressortissants de pays tiers en situation régulière sur le marché du travail et dans la société en se concentrant sur les mesures qui favorisent l'intégration à long terme.

La Commission propose parallèlement un remaniement du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM) après 2020 pour étendre les situations d'éligibilité des travailleurs qui ont perdu leur emploi. Un nouveau Fonds pour la justice, les droits et les valeurs sera aussi créé. Il contribuera notamment à la lutte contre les inégalités et la discrimination.
La Commission souhaite qu'un accord soit conclu rapidement sur le budget global à long terme de l'UE et sur ses propositions sectorielles pour que les fonds de l'UE commencent à produire leurs effets le plus tôt possible sur le terrain.

Plus d'infos

Ajouter un commentaire sur le site