Maintien en emploi des personnes fragilisées par des problèmes de santé : l'appel à projets de l'ANACT

Entreprise et aides aux employeurs

Maintien en emploi des personnes fragilisées par des problèmes de santé : l'appel à projets de l'ANACT

ARCHIVE

Cette actualité est archivée depuis le 21/10/2018, elle peut néanmoins rester valide.

Le maintien en emploi des personnes fragilisées par une problématique de santé (maladie chronique évolutive, handicap, addiction...), reste difficile à appréhender pour les entreprises. L’organisation du travail ne doit pas être excluante et il est important que l’entreprise positionne cette problématique à un niveau stratégique et qu’elle développe des actions combinant approches individuelles et collectives.

Le Fonds pour l'amélioration pour l'amélioration des conditions de travail (voir notre fiche sur le FACT) lance un appel à projets pour soutenir des initiatives ou expérimentations innovantes dans ce domaine et sur la prévention des risques de désinsertion professionnelle des personnes concernées.

Il s’agit, en particulier, d’inciter les TPE - PME à mieux appréhender cet enjeu, à dépasser les freins et limites, en agissant sur l’organisation du travail et les représentations et pratiques managériales.

Pourront être soutenues des actions au niveau d’une branche, d’un territoire ou d’une entreprise visant à :

  • Sensibiliser les acteurs de l’entreprise (direction, managers, collectifs de travail, OS, préventeurs) sur la nécessité d’agir sur le maintien en emploi des salariés concernés et les leviers d’action possibles ;
  • Développer des politiques de GRH et de prévention des risques, modes d’organisation et pratiques de management, qui prennent en compte ces enjeux et favorisent la mise en œuvre de solutions permettant le maintien en emploi ;
  • Concevoir et/ou transférer des outils et méthodes pour aider les entreprises à déployer des démarches favorisant l’intégration, les parcours professionnels et le maintien dans l’emploi et en emploi des salariés visés ;
  • Outiller des négociations collectives ou plans d’actions sur ces questions.
Les porteurs de projet intéressés doivent saisir en ligne leur demande de subvention au plus tard le 21 septembre 2018.
Contact : c.barbaud@anact.fr (ARACT Nouvelle-Aquitaine)