Bilan de l’expérimentation relative aux actions de formation en situation de travail (AFEST)

Formation tout au long de la vie

Bilan de l’expérimentation relative aux actions de formation en situation de travail (AFEST)

La DGEFP, le Copanef, le Cnefop, le FPSPP et l’Anact ont publié le 4 juillet 2018 le rapport final de l’expérimentation relative aux Actions de Formation en Situation de Travail (AFEST). L’AFEST se structure par l’alternance de deux séquences distinctes, réitérées autant de fois que nécessaire pour produire les apprentissages visés :

  • Une mise en situation de travail préparée à des fins didactiques ;
  • Une séquence réflexive animée par un tiers visant à :
    - élaborer « une pensée sur l’action » et lui donner du sens,
    - consolider les savoirs incorporés durant les temps productifs,
    - apprendre aux formés à identifier et verbaliser les compétences dont ils sont détenteurs.
Le bilan publié démontre l’efficacité de l’expérimentation, sur le développement des compétences notamment. L’AFEST peut produire chez le bénéficiaire de l’action de formation l’acquisition de compétences qui lui permettent d’être rapidement opérationnel, et de gagner en confiance dans les compétences qu’il possède.
Cet aspect résonne avec un motif d’entrée récurrent des entreprises dans l’expérimentation : développer rapidement des compétences qui ne peuvent s’acquérir qu’en situation et ne sont pas disponibles ou accessibles sur le marché du travail.

Le bilan précise que l’AFEST est parfois l’occasion de revisiter les référentiels de certification dans la mesure où l’expérimentation suppose de procéder à une analyse fine de l’activité pour en extraire les compétences mobilisées. Ce qui peut conduire, comme cela a été le cas dans certaines expérimentations, à enrichir et/ou modifier des référentiels de certification qui ne s’avéraient plus ajustés aux réalités professionnelles ou encore à en créer de nouveaux.

Cette expérimentation officiellement lancée en novembre 2015, s’est déroulée sur une période de plus de 2 ans. 13 OPCA se sont engagés dans la démarche, dont 10 ont pu la faire aboutir (Actalians, Afdas, Agefos PME, Constructys, Fafih, Fafsea, Opcalia, Opcalim, Opca TS, Uniformation). 70 salariés ont testé cette nouvelle modalité de formation.

Consulter les résultats du bilan

A NOTER : Si l’expérimentation souligne les potentialités des AFEST pour favoriser les pédagogies de l’alternance pour l’ensemble des publics, elles montrent également la nécessité d’accompagner le changement des pratiques formatives. Il s’agit en effet de favoriser l’appropriation de cette nouvelle modalité de formation par les acteurs et c’est la raison pour laquelle les porteurs de l’expérimentation organiseront le 2 octobre 2018 à Paris un séminaire d’appropriation des enseignements de l’AFEST, de sensibilisation sur ses conditions de réussite et de mobilisation collective autour de son déploiement.

Ajouter un commentaire sur le site