L’activité des menuisiers et charpentiers dans le secteur bois-bâtiment

Compétences et besoins de l'économie

L’activité des menuisiers et charpentiers dans le secteur bois-bâtiment

L’Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications du BTP a publié un état des lieux et une cartographie des métiers du bois-bâtiment. L'étude zoome en particulier sur les deux principaux métiers du secteur : menuisier et charpentier.

La filière Forêt-Bois emploie 428 500 salariés, dont 47 600 menuisiers et 17 600 charpentiers.
Elle regroupe près de 65 000 entreprises, soit 12% des 544 000 que compte le bâtiment.

Le secteur Bois-Bâtiment emploie plus de 93 200 salariés, soit plus de 10% des effectifs de la Branche du Bâtiment.
49 600 de ces salariés, soit 53% du secteur, sont des menuisiers et des charpentiers (36 400 menuisiers et 13 200 charpentiers).

En Nouvelle-Aquitaine, c’est en Deux-Sèvres que le nombre d’entreprises de menuiserie est le plus haut.
Les entreprises de charpente sont peu présentes en Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Charente. Elles sont plus nombreuses dans Les Landes, en Creuse, Corrèze, Dordogne, Lot et Garonne et dans les Pyrénées-Atlantiques.

Entre 2014 et 2015, 27 000 personnes ont suivi une formation leur permettant d’accéder aux métiers de la menuiserie ou de la charpenterie. Les diplômes les plus représentés sont les CAP et les Bacs Professionnels.

L’étude indique que les entreprises du secteur devront, dans les années à venir, élargir leur domaine d’intervention pour évoluer vers un fonctionnement de type entreprise générale.

Les artisans et les chefs d’entreprise devront être en mesure d’attirer les compétences qui accompagneront des réflexions stratégiques portant sur l’offre commerciale, l’organisation du travail, la transition numérique et environnementale.
Compétences comportementales et relationnelles, capacité “d’apprendre à apprendre” devront aussi être développées, afin d’accompagner la mutation du secteur.

Consulter l'étude

Ajouter un commentaire sur le site