*

Les politiques de la formation

Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l'Orientation Professionnelles (CPRDFOP)

Le CPRDFOP 2018-2022 a été adopté par la Région Nouvelle-Aquitaine en juin 2018. 

Il constitue le schéma structurant des politiques régionales. Il doit permettre à l’ensemble des partenaires impliqués de disposer d’un document cadre stratégique pour 5 ans concernant le pilotage des politiques orientation/formation. Il comporte 12 objectifs et 28 projets d'actions.

Qu'est-ce que le CPRDFOP ?

Le "Contrat de plan régional de développement des formations et de l'orientation professionnelles"  a pour objet l'analyse des besoins à moyen terme du territoire régional en matière d'emplois, de compétences et de qualifications et la programmation des actions de formation professionnelle des jeunes et des adultes, compte tenu de la situation et des objectifs de développement économique du territoire régional.

Il rassemble dans un document unique la stratégie régionale de formation professionnelle des jeunes et des adultes et les engagements financiers des signataires pour atteindre les objectifs fixés. Il peut être décliné par bassin d’emploi et détermine les objectifs communs aux acteurs du territoire régional, notamment en termes de filières de formation professionnelle, sur la base d’une analyse des besoins emplois/compétences par bassin.
Son périmètre a été étendu par la loi du 5 mars 2014 à l'orientation et aux conditions d'hébergement et de mobilité des jeunes. La loi Avenir professionnel le consacre comme un outil central : les stratégies régionales de l'apprentissage et des formations sanitaires et sociales, le schéma concerté sur l'emploi, l'orientation et la formation pro (SCEOFP) et d'autres schémas (formations initiales, SPRO) sont supprimés au profit du seul CPRDFOP.

Ainsi il définit :

  • Les objectifs dans le domaine de l'offre de conseil et d'accompagnement en orientation ;
  • Les objectifs en matière de filières de formation professionnelle initiale et continue, compte tenu de l'émergence de nouvelles filières et de nouveaux métiers dans le domaine de la transition écologique et énergétique ;
  • Un schéma de développement de la formation professionnelle initiale, incluant le cycle d'enseignement professionnel initial dispensé par les établissements d'enseignement artistique, et valant schéma régional des formations sociales et schéma régional des formations sanitaires ;
  • Les actions de formation professionnelle ayant pour but de favoriser l'accès, le maintien et le retour à l'emploi ;
  • Un schéma prévisionnel de développement du service public régional de l'orientation (SPRO) ;
  • Les priorités relatives à l'information, à l'orientation et à la VAE.

Il doit prendre effet l’année suivant les élections régionales.

Il est élaboré au sein du Crefop sur la base des orientations transmises par l'Etat, la Région, les autorités académiques et les partenaires sociaux, en concertation avec les collectivités territoriales, Pôle emploi, les organismes consulaires, des représentants de SIAE et des représentants d'organismes de formation professionnelle.
Il sera signé après adoption par le CREFOP et consultation des conseils départementaux, par le Président du conseil régional, le Préfet de région et par les autorités académiques. Les organisations syndicales de salariés et les organisations professionnelles d'employeurs représentées au sein du CREFOP pourront le signer.
Ref : article L 214-13 du code de l'éducation

Le CPRDFOP 2018-2022 de Nouvelle-Aquitaine

Suite à un processus de concertation, le CPRDFOP 2018-2022 est approuvé par le Conseil régional. Il doit être signé par le Président du conseil régional, le Préfet de région et par les autorités académiques.

La stratégie régionale pour le développement des formations et de l’orientation professionnelles s’organise autour de quatre priorités communes :

  • L’égalité d’accès à la formation et à l’emploi en assurant à chacun un droit à l’accompagnement reposant sur une offre de services d’orientation lisible et accessible, sur une meilleure coordination des acteurs de l’orientation et sur une sécurisation accrue des parcours professionnels.

    Exemples de projets d'actions :
    - l’organisation d’espaces d’information pour l’orientation dans tous les territoires,
    - la mise en place par la Région d’une coordination des acteurs de l’orientation dans les territoires impliquant les entreprises,
    - le déploiement d'outils adaptés de découverte et d'information sur les secteurs, les métiers, les entreprises et les formations,
    - la définition et la mise en oeuvre d'une stratégie événementielle en faveur de l'orientation,
    - l'implication des personnes et des entreprises dans le processus d'orientation,
    - le rapprochement des sortants de formation des entreprises qui recrutent.
  • La qualification et le développement des compétences en garantissant à chacun la maîtrise des connaissances et compétences de base et l’acquisition d’un niveau de qualification socle et en appuyant par des compétences adaptées l'insertion dans l'emploi, l'évolution et les transitions professionnelles.

    Exemples de projets d’actions :
    - la déclinaison de la charte Région/Rectorats pour le développement de la mixité des parcours dans la voie professionnelle (voir notre info),
    - la reconfiguration par la Région du Service Public Régional de Formation (PRF) afin de garantir à chacun la maîtrise des connaissances et compétences de base et l’acquisition d’un niveau de qualification socle adapté aux secteurs économiques,
    - la construction d’un dispositif régional de développement des compétences visant à favoriser l’insertion dans l’emploi, l'évolution et les transitions professionnelles
    - le développement de la VAE.
  • Le développement équilibré des territoires en prenant davantage en compte les spécificités et les ressources des territoires dans le développement de l'orientation et des formations professionnelles, en assurant une meilleure diffusion des politiques régionales d'orientation, de formation et d'emploi dans les territoires et en renforçant la mobilisation et la coordination des acteurs dans les territoires.

    Exemples de projets d’actions :
    - l’organisation par la Région dans tous les territoires de l’identification et de la remontée des besoins en emploi et en compétences,
    - l’optimisation des ressources éducatives dans les territoires en lien avec les collectivités territoriales dont les départements (recensement et mutualisation des plateaux techniques de formation, des moyens en termes d’hébergement et de restauration,..),
    - l'oganisation de conférences territoriales quadripartites pour améliorer la connaissance des politiques et dispositifs régionaux, recueillir les besoins et identifier les problèmes et/ou les projets,
    - l’expérimentation de nouvelles formes de coordination des acteurs dans les territoires vulnérables
    - l'organisation de rencontres régulières avec les collectivités territoriales.
  • Les métiers et les compétences de demain à partir d’une analyse partagée des emplois et des compétences en évolution sur le territoire, d’un accompagnement des filières économiques stratégiques pour la région, d’un soutien affirmé à l’expérimentation et à l’innovation dans la formation.

    Exemples de projets d’actions :
    - la mise en place par la Région de Contrats Régionaux de Filières en lien avec les branches professionnelles afin de développer de manière concertée l’orientation, la formation et l’emploi dans les filières économiques stratégiques au plan régional,
    - la création d'une cellule prospective régionale et d'une cellule de veille sur les impacts des transitions numériques et environnementales,
    - la création par la Région d’un fonds régional d’innovation dans la formation (voir notre fiche sur le FRIF).

Une commission de suivi du CPRDFOP au sein du CREFOP aura pour mission d’organiser la mise en oeuvre du contrat et de rendre compte de ses réalisations et impacts. L’évaluation constituera un outil d’aide au pilotage stratégique et opérationnel, un exercice partagé et partenarial, qui associera les différentes parties prenantes du CPRDFOP.

A lire

Rapport sur les travaux du CREFOP Poitou-Charentes (2015)
Le rapport d'activités 2015  du Comité régional de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles Poitou-Charentes présente l’organisation du Comité et les différents travaux qu’il a conduit au sein de ses instances.
En 2015, le Comité a particulièrement travaillé sur le déploiement du Service Public Régional de l’Orientation, les listes régionales des certifications éligibles au CPF, les cartes de formation… Trois groupes de travail ont été mis en place sur l’illettrisme, le bilan de compétences et la construction d’une contribution régionale à l’élaboration du CPRDFOP de la nouvelle région. Lire le rapport d'activités.

Rapport d'évaluation du CPRDFP Poitou-Charentes (Novembre 2014)
Rapport du CCREFP Poitou-Charentes sur le volet Formation des demandeurs d'emploi du CPRDFP 2011-2015 : le CPRDFP a-t-il permis de développer les compétences des demandeurs d’emploi, par une offre de formation adaptée, pour faciliter leur accès à l’emploi et répondre aux besoins des territoires et des employeurs ? Lire le rapport complet

Etude comparée des CPRDF (janvier 2013)
Une étude du cabinet de conseil Sémaphores, intitulée "Lecture transverse des CPRDFP" a été réalisée à la demande de plusieurs Opca et de plusieurs régions. L’objet de l’étude est de lire les intentions des acteurs, signataires de ces contrats ou partenaires qui ont été impliqués dans le processus de concertation à l’occasion de ce cycle de contrats, et d’identifier ce qu’ils révèlent sur la conduite de politiques de formation partenariales et sur la gouvernance de la formation professionnelle en région. Lire l'étude.

Rapport du CNFPTLV sur les dépenses régionales de formation (19/02/2013)
Le CNFPTLV publie son rapport sur les Dépenses de la formation professionnelle relevant des politiques publiques au niveau régional : tableaux financiers des CPRDF données 2010.
Le rapport présente des innovations par rapport aux précédents : une avancée est réalisée sur l'orientation ; il avance aux décideurs des propositions de recommandations ayant trait à la répartition des dépenses ; il livre en annexe une estimation des dépenses au titre du plan de formation.
Pour prendre connaissance de l’ensemble des données statistiques, consulter le rapport du CNFPTLV.

Les dépenses 2012 des politiques publiques et paritaires liées à la formation professionnelle (janvier 2015)
En 2012, 6,4 milliards d’euros soit 24%, sont consacrés à la formation professionnelle continue : 4 milliards d’euros pour les formations des personnes en recherche d’emploi, 2,2 milliards d’euros pour les formations des actifs occupés et enfin 202 millions d’euros pour des formations indépendantes du statut. 
Lire le rapport du Cnefop ou sa synthèse.