*

Politiques des financeurs

L'offre de services de Pôle Emploi

Le renforcement de l’accompagnement personnalisé des demandeurs d’emploi et l’amélioration de l’appui aux entreprises sont les axes majeurs de la convention tripartite État/Unédic/Pôle emploi du 18 décembre 2014 qui fixe les objectifs de Pôle emploi pour 2015-2018. Lire aussi le projet stratégique de Pôle emploi 2015-2020

Ses dispositifs de formation et d'accompagnement des demandeurs d'emploi sont mobilisés dans le Programme d'investissement dans les compétences (PIC). La mise en place des PEC (Parcours emploi compétences) ainsi que les réformes de la formation et de l’assurance chômage auront des conséquences importantes sur Pôle emploi qui poursuit sa transformation numérique et s'appuie sur une approche compétences pour rapprocher offres et demandes d'emploi.

Les enjeux et l'évolution de Pôle emploi

Muriel Pénicaud a fixé 7 enjeux pour Pôle emploi pour les années à venir :

  • donner accès à la qualification à un plus grand nombre de demandeurs d’emploi,
  • renforcer le caractère inclusif de la reprise économique en passant d’une politique de l’emploi basée sur des dispositifs à l’accompagnement de parcours vers l’emploi,
  • favoriser la mobilité des demandeurs d’emploi,
  • associer le contrôle de la recherche d’emploi à un renforcement de l’accompagnement pour redynamiser les demandeurs d’emploi,
  • intensifier l’accompagnement le plus en amont possible,
  • progresser dans l’utilisation des données sur le marché du travail pour anticiper ses mutations et proposer de nouveaux services,
  • poursuivre la démarche d’innovation et d’expérimentation menée depuis des années au sein de l’établissement.

Pour répondre aux problématiques d'appariement entre offre et demande d'emploi, Pôle emploi va également mettre en place une nouvelle approche par les compétences permettant d’identifier les savoir-faire, savoirs et qualités professionnelles afin de ne pas rester assujetti au référentiel opérationnel des métiers et des emplois (ROME).

Pôle emploi passe d’une approche par métier à une approche par les compétences

Pôle emploi estime qu'une approche par les compétences, par rapport à une approche par métier, constitue une réponse aux problématiques d'appariement entre offre et demande d'emploi. Aussi, pour répondre aux évolutions du marché du travail et des pratiques de recrutement, Pôle emploi entend s'appuyer sur cette nouvelle approche par les compétences permettant d’identifier les savoir-faire, savoirs et qualités professionnelles et ne pas rester assujetti au référentiel opérationnel des métiers et des emplois (ROME).

L'objectif est :

  • d'améliorer la fluidité du marché du travail : en développant un rapprochement plus pertinent sur la base de compétences mieux explicités
  • de favoriser les transitions professionnelles : en maximisant les opportunités de rencontre entre recruteurs et candidats sur la base de compétences mobilisables ; l'idée est d’élargir le « sourcing » et d’ouvrir la recherche à des candidats « inattendus ».
  • de consolider la stratégie d’achat de formations : visant à combler les écarts entre compétences détenues et compétences attendues par l’entreprise, notamment dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Concrètement, un référentiel de compétences est mis à la disposition des entreprises. Quand une offre d'emploi est enregistrée, des indications de compétences sont ajoutées aux données métiers. Il en sera de même pour les demandes d'emploi ; ce qui permettra un meilleur rapprochement Offres/Demandes. Les conseillers devront ainsi bien identifier et valoriser les compétences des demandeurs d'emploi. Plus d'infos

Cette approche va être complétée par un travail sur les formations et la transférabilité de ces compétences, la réduction des offres d’emploi non pourvues et les nouveaux modes de recrutement.

Le digital reste par ailleurs une priorité de l’opérateur qui poursuit le développement de son offre de services (emploi store). Il va investir sur la réalité virtuelle pour proposer à ses usagers de faire des exercices ou découvrir des métiers.

L'accompagnement des demandeurs d’emploi et l'appui aux employeurs

La convention tripartite État/Unédic/Pôle emploi conclue pour 2015-2018 prévoit :

Un accompagnement des demandeurs d’emploi qui doit commencer plus tôt et un accroissement du nombre de bénéficiaires d’un accompagnement intensif.

Des équipes sont dédiées au contrôle de la recherche d’emploi et permettent aux conseillers de se consacrer pleinement au suivi personnalisé. Celui-ci doit comporter des engagements réciproques entre le demandeur d’emploi et son conseiller référent.

Il existe désormais 4 modalités d’accompagnement selon la distance à l'emploi du bénéficiaire et son degré d'autonomie dans sa recherche d'emploi : suivi, guidé, renforcé et global. Ce-dernier est comprend un accompagnement social.

Parallèlement, une offre de services renforcée aux petites entreprises est proposée. Des équipes spécialisées sont dédiées à la relation avec les entreprises pour répondre à leurs attentes et faire correspondre au mieux offre et demande.

Dans le cadre de l’accompagnement vers l’emploi, Pôle Emploi mobilise plusieurs dispositifs d’orientation, de formation, de recherche d’emploi et de création d’entreprise.

Les prestations et les aides de Pôle emploi

Outre les prestations d'accompagnement, d'évaluation et les ateliers de recherche d'emploi que l'on retrouve dans l'offre de services aux demandeurs d'emploi, les conseillers de Pôle emploi peuvent prescrire ou mobiliser différentes aides.

Consulter les fiches de présentation des aides

Liste des aides

Télécharger la fiche

Source : ARFTLV

Aides à la formation et à la VAE

Les prestations de service

 

Dossiers associés

  • *

    Reclassement des salariés et Assurance chômage

    Ce dossier présente la convention Unedic 2014-2016, les règles d'indemnisation et les principaux dispositifs de reclassement des salariés mis en place et financés par l'Etat, la Région ou les partenaires sociaux (Unédic et FPSPP).

    Consulter