Projets et évolution professionnelle

Le Copanef précise les critères de sélection des formations éligibles au Compte personnel de formation

La loi Formation du 5 mars 2014 a confié aux branches (CPNE/CPNAA), la responsabilité d’élaborer les listes nationales des formations éligibles au Compte personnel de formation (CPF) pour leurs champs d'activités. 

Le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (Copanef) les invite à lui transmettre les certifications/formations qu’elles souhaiteraient voir intégrées dans la liste nationale interprofessionnelle qu'il est chargé d'élaborer, pour assurer la nécessaire coordination des démarches d'élaboration des listes. Il précise que les certifications/formations concernées sont uniquement celles inscrites au RNCP et les CQP/CQPI (les certifications transverses également visées par la loi feront l’objet d’une consultation ultérieure).

Pour aider les commissions paritaires des branches et celles des réseaux Agefos-PME et Opacalia à sélectionner les certifications/formations à lui transmettre (coeur de métier et métiers support), le Copanef met en ligne ses critères de sélection pour la liste nationale interprofessionnelle (LNI).

Compte tenu des délais, la première version de cette LNI, prévue le 31 octobre 2014, sera améliorée et actualisée en continu, sur des échéances prédéterminées. Une certification inscrite pourra être retirée ultérieurement. 

Seul l’intitulé précis de la certification sera indiqué dans la LNI et sans référence à l’offre de formation.
Sont écartés les critères liés au statut des personnes, aux formations (durée, qualité...), au type de certificateur et au projet des bénéficiaires (la LNI ne contiendra aucune condition et/ou critère suspensif ou restrictif lié au projet). Toutes les certifications retenues s’adresseront aux salariés comme aux demandeurs d'emploi. La LNI aura un caractère universel répondant à de forts besoins de recrutement/formation ou à d'autres priorités (métiers stratégiques, d’avenir...) et favorisant la mobilité professionnelle interbranche et géographique interrégion.

Le Copanef indique que les listes nationales élaborées par les branches devront permettre de couvrir tous les métiers spécifiques à la branche, la progression des compétences des salariés et la mobilité intra branche. Elles s'adresseront  aux salariés de la branche (et non aux demandeurs d’emploi et aux salariés d’autres branches).
Les listes interprofessionnelles élaborées au niveau régional (par les Coparef) devront permettre de couvrir toutes les spécificités territoriales, la mobilité géographique infra régionale (sauf cas de l’inscription d'une formation d'une autre région), dont les passerelles interbranches. Elles s'adresseront tout particulièrement aux demandeurs d'emploi.

Enfin, cinq catégories de certifications à inscrire dans la LNI ont été déterminées :
- les certifications des métiers en tension et les certifications des coeurs de métier à prioriser (métiers d’avenir, stratégiques ou de reconversion),
- les certifications des métiers supports (ex : les comptables hors de la branche des experts-comptables),
- les spécificités régionales à capacité d’attraction nationale ou nécessitant une ouverture à des territoires pour répondre aux besoins,
- les certifications des professions réglementées (RNCP ou certificats/habilitations/qualifications obligatoires pour un accès aux emplois),
- les certifications permettant de pallier les manques temporaires des secteurs/territoires ne pouvant pas se prononcer sur leur liste CPF.

Ajouter un commentaire