La politique régionale d'apprentissage

 

L'apprentissage fait partie des compétences attribuées aux Régions. 37 000 apprentis sont formés dans les 115 CFA et sections d'apprentissage d'Aquitaine Limousin Poitou Charentes, répartis sur 327 sites de formation.

Le conseil régional qui définira prochainement sa politique, considère l'apprentissage comme une voie d'excellence d'accès à la qualification. C'est, pour les employeurs un enjeux fort de transmission des savoirs. Les taux de réussite sont de 80,6 %. Sept mois après leur sortie de formation, 62 % des apprentis de niveau V à III ont un emploi.

Ces apprentis sont formés dans plus de 21 000 entreprises, soit moins de 5 % des entreprises. Aussi des actions de promotion de l'apprentissage auprès des employeurs, mais aussi des jeunes et des familles seront poursuivies : communication, prospection des employeurs par les développeurs, promotion de la bourse de l'alternance...

Un plan d’action prévoit la mise en place d’une coordination régionale et territoriale des développeurs de l'apprentissage, le rapprochement des bourses de l’alternance existantes et un renouvellement simultané des conventions avec les CFA au 1er janvier 2018.

En Poitou et Charentes, des mesures spécifiques sont mises en oeuvre pour accompagner vers l'apprentissage certains publics en situation de handicap ou en situation de décrochage scolaire. Des actions sont financées pour améliorer la qualité de la formation : soutien aux jeunes en difficultés scolaires, formation et adaptation des formateurs à l'évolution des métiers, accompagnement à la mise en oeuvre du contrôle continue de formation (CCF), individualisation des parcours et l'innovation de la formation...

Les CTI (Conseillers Tuteurs en Insertion) poursuivent leurs efforts pour soutenir les jeunes en difficultés et réduire les risques de décrochage.

 

Dossiers associés

  • L'apprentissage en chiffres

    Le poids de l’apprentissage est traditionnellement élevé en Poitou-Charentes, ce qui s’explique par une représentation économique forte des TPE/PME-PMI, de l’artisanat et de l’agriculture.

    Consulter