GPEC territoriale pour la filière mécatronique

Compétences et besoins de l'économie

GPEC territoriale pour la filière mécatronique

ARCHIVE

Cette actualité est archivée, sa date de fin de validité est le 12/01/2012

L'Etat et la Communauté d'agglomération du Grand Angoulême viennent de signer un accord cadre territorial d'étude prospective conduisant au plan de GPEC de la filière mécatronique sur le territoire du Grand Angoulême pour l'année 2011. Cette filière qui associe les compétences en mécanique, électronique, automatisme et informatique industrielle, regroupe une centaine d'entreprises sur le territoire et 6 000 salariés. Le secteur est également le troisième de l'industrie régionale.

L'accord cadre prévoit la réalisation d'une étude prospective sur l'évolution des emplois et les compétences de la filière mécatronique sur le territoire du Grand Angoulême dans les trois prochaines années. L'étude devra prévoir les besoins à venir en termes de recrutement, de professionnalisation, de formation, de parcours professionnels à offrir aux actifs en cours d'emploi ou au public en recherche d'emploi ou en reconversion. Une liste des métiers et formations en danger/stables/en développement sera établie, ainsi qu'une analyse quant à la mise en place d'un cursus complet de formations mécatroniques. 

L'ARFTLV sera associée à cette étude dans le cadre de ses travaux sur la relation emploi-formation (mission OREF), pour l'inventaire des formations existantes et des priorités énoncées par les accords conclues par les branches concernées.

Enfin, un plan d'actions opérationnel favorable au développement du secteur à l'échelle du Grand Angoulême mais aussi à l'échelle régionale sera envisagé sur les bases des résultats de l'étude qui débutera le 1er septembre 2011 et devra être achevée pour le 31 décembre.
Télécharger l'accord-cadre conclu le 11 juillet 2011.