Compétences et besoins de l'économie

BTP en Poitou-Charentes : un secteur aux multiples réalités économiques

Une étude réalisée par l'ARFTLV (mission OREF), en collaboration avec la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction), dans le cadre du Contrat d’Objectifs Territorial Bâtiment et Travaux Publics, dresse un portrait des évolutions conjoncturelles et de la situation de l’emploi et de la formation dans ces secteurs.

En 2013, avec plus de 37 400 salariés et près de 13 550 entreprises, le secteur du BTP est structurant pour la région Poitou-Charentes. Il représente ainsi 7 % de l’emploi salarié total et 8,7 % des établissements implantés en Poitou-Charentes. 23,2 % des 13 550 entreprises sont positionnées sur des activités de gros œuvre, 7,1 % sur les travaux publics et 69,7 % sur le second œuvre.

L’offre de formation professionnelle est diversifiée et bien distribuée géographiquement. Si les effectifs se concentrent fortement sur les premiers niveaux de formation, 32,4 % au niveau V et 46,7 % au niveau IV, on constate depuis quelques années le développement des formations sur le supérieur court et long. Cette dernière évolution peut expliquer l’augmentation de la part des filles en formation, plus de 130 d’entre elles suivants une formation de niveau I. Enfin, le secteur de la construction est celui qui a le plus recours à l’apprentissage. Cette modalité de formation a été une des solutions mobilisées par les employeurs pour répondre à une double problématique : l’accès à l’emploi suppose la maitrise de savoirs professionnels dont l’acquisition demande du temps et de la pratique.

Consulter le tableau de bord emploi-formation BTP en Poitou-Charentes (Convergences, n° 64, pdf, 2015)

Ajouter un commentaire