L'action éducative conduite par le milieu ouvert auprès des jeunes détenus

Emploi et insertion professionnelle

L'action éducative conduite par le milieu ouvert auprès des jeunes détenus

L’intervention éducative en détention auprès des mineurs doit être personnalisée, continue, soutenue et pluridisciplinaire (plus d'infos).
Sur la base de ces principes, les équipes de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) mènent un accompagnement éducatif global, en considérant le parcours de chaque jeune dans son ensemble. Son action doit s'inscrire dans une continuité de parcours au-delà de la détention.

Le milieu ouvert, au-delà de la stricte observation de la décision judiciaire, assure la cohérence des différentes réponses apportées dans le cadre pénal, mais aussi entre les dispositifs de droit commun ou ceux de la protection de l’enfance, durant tout le parcours (voir notre info sur le rôle de la PJJ). 

L'objectif de continuité des parcours aussi doit irriguer le pilotage de l’action éducative, tant par le milieu ouvert que dans le cadre des actions coordonnées par les directions territoriales et inter-régionales de la PJJ.

Une activité à caractère éducatif doit être proposée aux mineurs détenus non soumis à l’obligation scolaire lorsqu'ils ne souhaitent pas poursuivre leur scolarité. Dès l’arrivée en détention, le milieu ouvert doit coordonner la transmission des informations utiles à la mise en œuvre de la scolarité ou des activités dans la perspective d’un retour aux dispositifs de droit commun. Il doit s’assurer de la diffusion de ces éléments auprès de l’établissement ou du service en charge de la formation scolaire et professionnelle à l’issue de la période de détention.
Note du 24 août 2017

Ajouter un commentaire