Le recrutement des cadres seniors par l'APEC

Compétences et besoins de l'économie

Le recrutement des cadres seniors par l'APEC

Le recrutement d’un cadre senior est souvent motivé par des motifs spécifiques, il peut s’agir d’une volonté de développement de la structure, d’un besoin urgent d’un collaborateur opérationnel ou au profil rare. Une enquête de l’APEC est consacrée à ce recrutement, l’intégration des cadres dans l’entreprise, leurs stratégies de mobilité et la façon dont ils sont vus.

Le recrutement s’effectue selon les méthodes habituelles, premièrement la diffusion d’une offre d’emploi, mais il passe également par d’autres moyens. Faire appel au réseau professionnel des salariés, aux services d’un cabinet de recrutement, pratiquer la « chasse » active sont autant d’autres façons de trouver le candidat adéquat.

Le besoin d’opérationnalité rapide est grand, la formation est donc rarement envisagée. Les cadres doivent souvent fournir des efforts d’adaptation : apprentissage de nouvelles techniques, assimilation des tâches et missions. Une définition précise du poste en amont et un travail en binôme au départ semblent favoriser une bonne intégration.

Les cadres seniors ont recours à leur réseau professionnel pour leur recherche d’emploi, les réseaux sociaux en ligne sont particulièrement mis à profit. Les candidats se projettent dans un poste similaire au précédent, ils sont prêts à accepter un salaire ou des responsabilités moindres pour garantir leur employabilité.

De nombreuses qualités sont associées à la notion de senior : maturité, expérience, maîtrise. Cependant un regard négatif est aussi porté sur cette catégorie : une difficulté d’adaptation, un manque de dynamisme et une rémunération élevée font partie de la vision qu’ont les employeurs. Souvent, l’âge demeure un tabou dans le processus de recrutement.

Consulter l'étude

Ajouter un commentaire