Pôle emploi aménage les règles de l’AIF en Nouvelle-Aquitaine

Formation tout au long de la vie

Pôle emploi aménage les règles de l’AIF en Nouvelle-Aquitaine

Dans une note régionale, Pôle emploi indique que l’Aide Individuelle à la Formation doit prioritairement être mobilisée pour résorber les tensions sur le marché du travail et les domaines prioritaires pour la Nouvelle-Aquitaine sont les métiers industriels (la métallurgie en particulier), l’agriculture, le bâtiment, le transport, ainsi que le secteur des services à la personne et l’hôtellerie-restauration.

Une attention particulière doit être portée aux demandeurs d’emploi reconnus handicapés dont les AIF peuvent être co-financées par l’Agefiph, ainsi qu’aux actions concourant à l’intégration socio-professionnelle des personnes réfugiées.

Plusieurs aménagements du dispositif sont mises en place :

  • Le financement de Pôle emploi est plafonné à 3000 € (au lieu de 2000 €), 4000 € pour certains publics dont désormais les demandeurs d’emploi sortis de contrat aidé depuis moins de 6 mois. Le plafond est de 1500 € (hors CPF) pour un accompagnement VAE.
  • Une AIF « support » peut être réalisée pour financer un permis B si le demandeur d’emploi mobilise son CPF et finance le reste à charge (mais l’aide au permis de Pôle emploi est à mobiliser en priorité pour les personnes éligibles).
  • Les demandeurs d’emploi sortis de formation initiale depuis moins de 12 mois ne peuvent bénéficier d’une AIF que pour accéder rapidement à un métier en tension (figurant sur la liste R2F).
  • Les bénéficiaires d’un CSP peuvent obtenir une AIF sur une formation figurant au PRF de la Région s’ils ne sont pas éligibles au dispositif régional.
  • La liste des formations exclues ne s’applique pas aux demandeurs d’emploi qui mobilise leur CPF et financent le reste à charge (AIF Support).
  • Les parcours partiels d’aide soignants, d’auxiliaires de puériculture et d’ambulancier peuvent être étudiés en l’absence de prise en charge par un autre dispositif. De même qu’à titre exceptionnel les licences pro et les masters 2 professionnels.
  • Lorsque les heures CPF ne couvrent pas la durée d’une formation éligible et que Pôle emploi ne valide pas le projet ainsi que la prise en charge de la formation (refuse de financer le complément), une AIF support peut être établie si un autre financeur ou le demandeur d’emploi finance le complément.
Voir notre fiche technique actualisée

Ajouter un commentaire sur le site