3 800 recrutements dans la fibre optique chaque année

Compétences et besoins de l'économie

3 800 recrutements dans la fibre optique chaque année

Une étude menée par le cabinet Ambroise Bouteille et IDATE a précisé les futurs besoins en terme d’emplois qu’entraîne le déploiement de la fibre optique sur le territoire français. La mise en place d’un réseau complet Très Haut Débit concerne environ 7 500 entreprises et en moyenne chaque année, 3 800 nouvelles recrues (mobilité interne, intérim, recrutement classique) devraient être mobilisées avec une pointe à 7 500 en 2021.

Les besoins en compétences sont importants et plusieurs métiers sont déjà en tension : poseur de câble, monteur-raccordeur, piqueteur, dessinateur, négociateur de sites ou encore responsables de bureau d'études. Pour réaliser cet objectif, des formations seront nécessaires. Une estimation prévoit près de 10 000 actions en 2020 pour environ 70 000 journées stagiaires.
L'étude recommande de faire la promotion des métiers de la fibre optique et de soutenir pragmatiquement les entreprises dans leur gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, en développant des programmes de diagnostic de gestion des ressources humaines. Elle préconise aussi de rendre accessible l’offre certifiante (modularisation) et de veiller à sa cohérence d’ensemble. Autre mesure à mettre en place : construire des parcours complets d’accès à l’emploi pour les jeunes et les demandeurs d’emploi, en intégrant la quantification des besoins, l'accompagnement, la certification, etc.

Consulter la synthèse de l'étude.
Voir aussi notre dossier sur la filière Photonique.

Ajouter un commentaire