L’engagement des partenaires sociaux dans le système de certification professionnelle

Formation tout au long de la vie

L’engagement des partenaires sociaux dans le système de certification professionnelle

Le 20 octobre 2017, le Copanef (comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation) a organisé une journée d’échanges avec les branches, les Coparef, les ministères certificateurs dans un objectif partagé de transversalité et de lisibilité du système des certifications professionnelles pour les entreprises comme pour les salariés.

Trois décisions ont été prises :

  • Partager avec tous les organismes constructeurs de certification une charte paritaire nationale (adoptée en mai 2016) qui clarifie les notions fondamentales (définitions, référentiels, blocs de compétences, VAE…). 
  • Créer des certificats de compétences professionnelles interbranches (CCPI) éligibles à la catégorie C de l’Inventaire qui seront mises à disposition des organismes de formation afin d’éviter que tous les organismes de formation privés ne déposent leur propre certification et ceci, dans un objectif de lisibilité et de fluidité.
  • Proposer une certification émanant de co-constructeurs multiples (Afpa, branches, DGEFP, Copanef…). Cela constituerait une nouveauté car le dépôt n’est actuellement juridiquement possible que par un seul concepteur. Le premier certificat commun devrait porter sur les « usages des fondamentaux du numérique dans un environnement professionnel ».
Ces différentes initiatives, fruits d’une collaboration intercertificateurs, posent des jalons pour une rénovation de la certification.

Plus d’infos dans le communiqué de presse du COPANEF.

Pour rappel, des représentants de partenaires sociaux, des ministères, des Régions, des organismes consulaires œuvrent ensemble depuis 2002 au sein de la CNCP (Commission nationale de la certification professionnelle).

Ajouter un commentaire sur le site