Recommandations de l’OCDE pour réduire les déséquilibres de compétences en France

Les plus marquantes

Recommandations de l’OCDE pour réduire les déséquilibres de compétences en France

L’OCDE a publié le 14 décembre 2017 le rapport « Obtenir les bonnes compétences » qui identifie des stratégies pour s’attaquer aux déséquilibres de compétences en France.

Près d’un travailleur sur trois est surqualifié ou sous-qualifié pour l’emploi qu’il occupe, la même proportion travaille dans un domaine différent de celui étudié.
Les plus grandes pénuries de compétences sont recensées dans l’enseignement et la formation, l’informatique et l’électronique, l’ingénierie et la technologie, mais aussi dans des compétences plus transverses comme les aptitudes à l’oral, la résolution de problèmes complexes et le management.

Le rapport liste les politiques et initiatives déployées en France pour pallier ces inadéquations et pénuries de compétences et émet une vingtaine de recommandations concernant :

  • L’évaluation des besoins en compétences : faciliter le partage des connaissances entre les parties prenantes et regrouper les informations issues de différentes sources…
  • L’équité dans l’enseignement et la formation : éliminer les obstacles non financiers à la participation de la formation continue, promouvoir auprès des travailleurs peu qualifiés et des chômeurs les possibilités de formation…
  • L’enseignement professionnel : étendre l’enseignement professionnel aux secteurs émergents, améliorer l’image de l’enseignement professionnel auprès des employeurs, des élèves et des parents…
  • La qualité de la formation continue : veiller à ce que le contenu des programmes de formation soit pertinent et adapté aux besoins, cibler davantage les formations qui correspondent aux besoins du marché du travail pour les formations entrant dans le cadre du CPF…
  • L’orientation professionnelle : créer un site web unique réunissant les informations utiles provenant des différentes parties prenantes, mieux former les conseillers du CEP et actualiser de manière régulière leurs connaissances du marché du travail et des besoins en compétences …
  • La progression de carrière et la reconversion : améliorer l’acquisition des compétences transversales, encourager les travailleurs à suivre régulièrement des formations aux compétences de base …
  • La sensibilisation et l’accessibilité des informations : présenter de manière accessible au plus grand nombre les mesures et initiatives …
  • La cohérence des politiques en faveur des compétences : recenser les principaux objectifs du système français de compétences pour les prochaines années, dresser le bilan des politiques existantes, déterminer les problèmes, définir des actions à mener pour améliorer le système…
Consulter le rapport de l’OCDE

Ajouter un commentaire sur le site