Les CAE, repositionnés en contrats de compétences en 2018

Entreprise et aides aux employeurs

Les CAE, repositionnés en contrats de compétences en 2018

Pour 2018, la mobilisation des pouvoirs publics en direction des personnes durablement éloignées du marché du travail se poursuit. Le Gouvernement a prévu de financer 200 000 nouveaux CUI-CAE recentrés sur l'objectif premier d'insertion professionnelle. Chaque contrat aura pour unique ambition l'insertion durable du bénéficiaire sur le marché du travail.

"Repositionnés en contrats de compétences, ils s'articuleront autour d'un accompagnement renforcé du bénéficiaire et d'engagements, formalisés au moment de la signature du contrat, de l'employeur à développer des compétences et qualités professionnelles du salarié".

Ils seront recentrés sur les publics les plus éloignés du marché du travail et orientés vers ce dispositif selon le travail de diagnostic réalisé par le conseiller emploi. La prescription des CUI-CIE, y compris pour les renouvellements, n'est plus autorisée en métropole.

Dans le cadre des conventions avec les conseils départementaux, et sous réserve de répondre aux obligations de formation et d'accompagnement, les priorités sectorielles du second semestre 2017 seront maintenues en 2018 : communes rurales en difficulté financière, urgence sanitaire et sociale et de santé, QPV.

De plus, l'objectif national de 13 % de bénéficiaires de contrats aidés résidents dans les quartiers prioritaires est maintenu, avec notamment l'expérimentation des emplois francs.
Extrait d'une réponse ministérielle à Samia Ghali (JO Sénat du 02/11/2017)

Ajouter un commentaire sur le site