La Région se dote d’un dispositif d’aides individuelles à la formation

Projets et évolution professionnelle

La Région se dote d’un dispositif d’aides individuelles à la formation

La Région Nouvelle-Aquitaine se dote d’un dispositif d’aides individuelles à la formation. Celui-ci repose sur deux axes essentiels :
- d’une part, le soutien aux projets individuels de formation ne trouvant pas de réponse dans l’offre collective ;
- d’autre part, l’accompagnement des personnes dans leur parcours professionnel tout au long de la vie.

Il s’inscrit dans le cadre d’une coopération étroite et renforcée avec Pôle Emploi ainsi qu’avec l’AGEFIPH pour optimiser les coûts de formation et garantir une cohérence d’action au profit des demandeurs d’emploi.

Le règlement d’intervention repose sur trois éléments :

  • La priorité donnée aux bas niveaux de qualification
    L’intervention régionale vise prioritairement les formations de niveaux V et IV, et celles supérieures au niveau III dès lors que le niveau de qualification est requis pour un métier donné ou pour un projet particulier.
  • La nécessité d’un projet d’insertion professionnelle accompagné
    Le dossier de demande est constitué par un Conseiller en évolution professionnelle de Pôle emploi, Mission Locale, Cap Emploi (site extranet : https://extranetformation.aquitaine.fr/login). La Région s’appuie ainsi sur la capacité de conseil, d’accompagnement et de sécurisation des projets des opérateurs du SPRO.
  • Un financement optimisé dans une logique de subsidiarité
    L’aide régionale n’intervient qu’en dernier recours des autres financements et en complémentarité de la mobilisation par le demandeur d’emploi de son compte personnel de formation (pour les formations éligibles). Le travail de partenariat et de coordination est renforcé avec les réseaux des prescripteurs et les autres financeurs pour garantir la mise en cohérence des différents dispositifs individuels.
Le montant maximal de l’aide est fixé à 3 000 € (frais pédagogiques). De stricts critères d’éligibilité sont également posés :
  • Résident en Nouvelle-Aquitaine depuis au moins 6 mois
  • Sorti de formation initiale depuis plus d’un an
  • Inscrit comme demandeur d’emploi
  • Respect d’un délai de carence de 18 mois entre deux formations qualifiantes financées par la Région
  • Formations supérieures à 400h (centre + entreprise) se déroulant sur une période de 12 mois, maximum, entre les dates de début et de fin
  • Formations d’une intensité de 20 heures/semaine minimum et en continu
  • Mobilisation prioritaire du Compte Personnel de Formation (CPF).
Voir la fiche technique

Ajouter un commentaire sur le site