*

Données par département

Département de la Creuse

Avec plus de 121 000 habitants, la Creuse est le 2ème département le moins peuplé derrière la Lozère. Située au centre-ouest de la France sur les contreforts du Massif Central, la Creuse, longtemps marquée par l'exode, bénéficie aujourd'hui d’une attractivité migratoire qui atténue cette baisse de la population.

En 2013, l’emploi total était estimé à 41 200, soit 1,8 % de l’ensemble régional (32 800 salariés et 8 400 non-salariés). Ces derniers représentent un emploi sur cinq, proportion la plus forte de Nouvelle-Aquitaine, en raison notamment du poids de l’agriculture, employant surtout des non-salariés.

L’agriculture, essentiellement orientée vers la production extensive de bovins à viande, y tient une place importante avec 11,9 % de l’emploi total. Avec 6,5 % de l’emploi, le secteur de la construction occupe une place inférieure à la moyenne régionale (7,0 %), tout comme l’industrie (10,7 % contre 12,2 %).
Le secteur industriel, peu étoffé, s’avère relativement diversifié entre métallurgie, agroalimentaire et fabrication d’articles meublants.

Le tertiaire marchand est sous-représenté avec 31,7 % de l’emploi total. À l’inverse, le poids du secteur tertiaire non marchand (39,1 %), notamment les fonctions liées à la santé et à l’action sociale, est le plus élevé de la région (32,9 %).

Le chômage frappe plus par sa durée que par sa fréquence. Les revenus sont faibles : un Creusois sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté.

Le bassin de Guéret concentre 69% des demandeurs d’emploi du département et celui d’Aubusson en recense 31%.

La part de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an en Creuse est supérieure à celle observée sur le plan national : 49,3% contre 44,7%. Cette part atteint 51,5% dans le bassin d’Aubusson.

De faibles qualification et niveau de formation sont observés en Creuse comparés au niveau national : 34,3% des demandeurs d’emploi sont sans qualification et 64,5% ont un niveau de formation inférieur au BAC.